L'OG PEUT-IL SE FAIRE EN FAISANT DES ECONOMIES ?

Compte-rendu de l'atelier

L'Open Governement peut-il générer des économies?
L'Open Governement doit-il générer des économies?
Oui, l'OG doit générer au moins quelques économies sinon il ne se fera tout simplement pas dans la contexte actuel
Initiateur
Brice
Participants
Céline
Éléments principaux de la discussion

- Générer des économies et penser le modèle financier de l'OG, c'est le pérenniser
- Construction du projet OG pour que cela crée peu de coûts: du fait du contexte actuel, aucunes collectivités n'acceptera l'OG si elle engendre de trop gros investissements
- Existe-t-il des études scientifiques, des études d'impact sur l'efficience de l'OG (résultats accessibles par des collectivités pour en informer les élus)
- Comment mettre en œuvre ? Comment calculer le retour sur investissement ?
- Faire des recherches pour calculer le retour sur investissement implique un coût à court terme
- La question du numérique: comment impliquer le secteur privé?

Pistes d'actions

A) Mise en œuvre

Utiliser l'existant et l'améliorer
Plutôt que de créer quelque chose de nouveau, il serait pertinent d'utiliser l'existant et d'y intégrer de la participation:
  • faire venir les citoyens au conseil municipal et créer un conseil municipal participatif avec les citoyens
  • utiliser les conseils de quartier pour traiter de sujets de fond, leur donner plus de pouvoir: le politique majoritaire doit accepter de se "mettre en danger", mettre en place une forme de co-élaboration avec l'ensemble des membres du conseil de quartier (opposition et citoyens), création d'un consensus et d'une politique de consensus.
  • plutôt que de créer de nouveaux outils numériques (plateformes crées spécifiquement), améliorer les plateformes existantes (cf. logiciels libres) et/ou utiliser des outils en lignes gratuits (sachant qu'il n'y a pas que Google, ex: framasoft)
B) Retour sur investissement

OG peut impliquer une efficience à long terme : mieux calibré (adapté aux besoins de l'usager), utilisé par plus de monde, cela peut générer une amélioration du service public voir l'abandon d'un service public qui ne serait plus nécessaire
Privilégier les logiques de long terme plutôt que de court terme : intervention politique supra pour corriger la vision à court terme, ex : UE pourrait "financer" le délai d'amortissement (à l'image de prêts bonifiés pour l'isolation proposés aux foyers)
Mettre en place de la recherche pour calculer les impacts de long terme, proposer des visualisations / preuves à utiliser par les agents pour convaincre élus

Potentielle efficience à court terme
- réappropriation citoyenne des data qui permettent à la puissance publique de se décharger de certains secteurs. Par exemple, en situation de crise, le citoyen peut s'emparer de certains domaines car il a accès à la donnée
- potentielle standardisation de l'administration qui évite les doublons (on mutualise les base de données adresses, par exemple)
Quels éléments vous ont manqué pour avancer dans la discussion (points de blocage) ?
Deux personnes : c'est moins riche que ...


Cet espace de co-écriture reste à votre disposition pour continuer à parler de ce sujet :


Pour accéder directement à l'espace de co écriture

Tout savoir sur les balancelles bébé http://www.balancelle-bebe.info/

Vacances scolaires 2017 http://www.vacances-scolaires.xyz/